Une fenêtre ouverte sur le Cameroun

La paroisse de la Vallée du Geer aurait de bonnes raisons d’examiner son nombril et de se préoccuper d’elle-même, de sa santé, de son avenir.
Le départ prochain de Jacques et la mise en place progressive d’une équipe de laïcs responsables de la paroisse méritent bien la mobilisation maximale de nos énergies et de notre
générosité.
Et s’il est vrai que l’Évangile et l’Humanisme nous invitent à être attentifs aux plus démunis, vous conviendrez qu’il y a chez nous, dans la Vallée du Geer, suffisamment de situations de précarité que pour s’occuper en plus des pauvres du tiersmonde.

Ce n’est pas raisonnable!
En effet, ce n’est pas raisonnable. Mais où est-il écrit dans l’Évangile que le disciple est quelqu’un
de raisonnable?
Et puis, nous refusons d’opposer les pauvres de chez nous aux pauvres du tiers-monde. Les uns comme les autres méritent notre attention.
D’ailleurs les personnes les plus attentives aux situations de précarité chez nous sont aussi les
plus sensibles aux misères du tiers-monde. A l’inverse, ceux qui estiment que nos pauvres sont
tous ‘des profiteurs et des ivrognes’ sont aussi les mêmes qui se donnent de bonnes raisons pour ne pas aider ‘les fainéants du tiers-monde qui n’ont qu’à …’.t’avises pas de mettre un pied dans MA propriété sans autorisation. Là-bas, pas de clôture car mon voisin pourrait avoir besoin de moi. Dans certains villages, les bananiers poussent spontanément, un peu comme les noisetiers chez nous. On récolte les bananes proches de la maison, surtout pas celles qui longent le chemin. Elles pourraient nourrir le passant qui a faim. Nos frères et soeurs africains ont tant à nous apprendre ou à nous réapprendre, malgré leur situation de misère. Car beaucoup vivent dans le dénuement. Qui peut rester insensible devant l’enfant qui tire, au bout d’un fil, une vieille boîte à conserve, en guise de jouet? Qui peut, sans se dire qu’il faudrait peut-être faire quelque chose, entrer dans l’école et voir l’instituteur épargner son bout de craie alors que cinq élèves se partagent la même ardoise? Quel curé ne serait pas gêné devant la cloche de l’église constituée d’une vieille jante de roue de camion pendue à une corde et qu’on frappe d’un bâton, à coups répétés, pour appeler les fidèles?
Toutes ces situations et bien d’autres ont été évoquées lors de la soirée du 25 mars à la salle
paroissiale de BASSENGE. A cette soirée, mon ami Jacky et moi-même avons raconté notre récent séjour au Cameroun. Vous êtes venus nombreux. Nous avions placé 60 chaises. Vous étiez plus du double, et votre générosité en partant (559 € déposés dans l’urne) témoigne de l’intérêt que vous portez à ce qui devient le ‘Projet Cameroun’. Merci à Serge et Lulu qui sont, avec Soeur Marie-Pierre, au départ du projet et qui nous ont partagé ce soir-là leur expérience au Cameroun, il y a un an. Merci à Philippe, d’EBEN, d’origine camerounaise, qui nous a présenté son pays et sa région ( nous aurons bien besoin de son expérience
et de ses conseils!) Merci à Françoise, infirmière et à Ginette, anesthésiste que nous avions rencontrées au coeur de l’Afrique et qui nous ont fait l’amitié de venir à BASSENGE ce 25 mars nous parler de cette oeuvre magnifique: ‘Médecins sans vacances’. Et merci à Christian, Philippe, Albert et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette
soirée. Le Père Clément, curé de la paroisse de MUOG BETSI qui nous a si généreusement accueillis et guidés à travers le Cameroun, et ses paroissiens, savent que quelque part en Belgique, la paroisse de la Vallée du Geer est disposée à ouvrir une
fenêtre sur les réalités africaines, et plus particulièrement sur celles de ce bidonville de YAOUNDÉ, capitale du Cameroun. Ouvrir la fenêtre, c’est aussi ouvrir son coeur, pour un partenariat gagnantgagnant.
Les personnes désireuses d’entrer dans le projet Cameroun sont cordialement invitées à participer à la réunion prévue le vendredi 13 mai à 20H à la salle paroissiale, rue Nouwen.
Ensemble, nous préciserons le projet.
Bienvenue
à tous.
Pour l’équipe,
Lucien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>